Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

Calendrier

Années, mois et cycles

Le calendrier gandarien est constitué de 10 à 11 mois lunaires de 29 jours sur un cycle de 19 à 20 ans faisant siècle tous les 99 ans. On compte Siècle 4, Cycle 6, An 15, Mois Chisad, Yom 25ème.

Mois : Tishar, Yazad, Safar, Nitzah, Shevat, Adar, Rajab, Shâban, (Dâhta), Nisân, Kathir.

La semaine compte 7 jours (yom) sauf la dernière du mois, de 8 jours.

Tous les jours, mois et années de cycles intercalaires donnent lieu à des fêtes

Les fêtes :

Tishar : Tishar commence par les jours redoutables qui occupent toute la première semaine. Ce sont les jours de la création du monde par Eldobos.

Ils s’achèvent au septième par la « Venue de Délivrance » des anges Harût et Mârût. On appelle ce jour Aïd Assalem.

Pendant 6 nuits et 6 jours, on dresse des tentes sous lesquelles on s’abrite et l’on suit un régime végétarien. Un repas rituel a lieu par jour. Le septième jour on défait les tentes, on chante et on danse. Le repas de l’Aïd Assalem est le « Pain d’Eloah », le pain de la vie éternelle qui est rompu et donné à chacun, avec du vin.

Yasad : le 14ème jour de Yasad, on fête le « Sceau de Kokabil », c’est à dire la fixation du mouvement des astres et la révélation du calendrier.

Safar : le 3e jour est « la Fête des Jnun ». On célèbre leur création par la déesse Ishtar. A l’occasion de cette fête, on prononce des vœux de « mariages d’aisance ». On fête ces cérémonies avec force de vins épicés.

Dâhta, années 3, 6, 8, 11, 14, 17, 19 : Le mois du jubilé ou « Mois des Pêcheurs ».
On commémore la théophanie d’Aramidras. Le pardon des péchés est proclamé dans les temples de Shamash.
Les autres mois sont veillés par un ange.

Année 20(Sana el-Hijja): année d’ascension ou « année de l’échelle ».

On commémore l’alliance sainte passée entre Aramidras et Izrafil dans les sphères célestes. Des rites de jeûne ont lieu lors des nouvelles lunes, en signe de rappel et de renouvellement de l’Alliance. On consacre cette année au pèlerinage à Balad al-Jamah où sont entreposées les Tables de Saphir d’Izrafil.

%d blogueurs aiment cette page :