Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

Effets des Drogues communes

comment gérer en JDR l’effet des drogues?

Seigneurs des Arcanes utilise autant les Caractéristiques, les Compétences que les Vertus pour simuler l’impact des drogues à court et à long terme.

Des bonus dangereux se présentent: les effets à long terme sont toujours lourds à supporter. Peuvent servir à décrire des Personnages-Joueurs ombrageux ou des PNJs hédonistes et angoissés.

Alcool

Les effets vont de la somnolence à la nausée en passant par la joie et la perte de mémoire.
Pour chaque verre,

  • on estime que le personnage monte temporairement d’un niveau en Fierté jusqu’au maximum.
  • on effectue un test d’Intégrité: si c’est un échec le personnage perd un niveau en Prestige et un niveau en Conscience temporairement.
  • Descente: maux de tête, douleurs musculaires, engourdissement (toutes les Vertus descendent de 1 pendant 12h)

Cannabis

Les effets vont de la somnolence au bad trip en passant par la stimulation créative et l’hyperacuité sensorielle.
Ils arrivent presque instantanément et connaissent un pic au bout d’une minute pour se stabiliser en intensité et varier en ressenti. Un ressenti en entraine un autre, comme des poupées russes.

  • on estime que le personnage monte temporairement d’un à deux niveaux de Conscience
  • le personnage ne peut plus faire de test d’Intégrité avant la fin des effets: il est considéré comme échouant systématiquement.
  • la Corruption entraine des remontées violentes de sensations désagréables et d’idées ou scènes blessantes.
  • Descente: somnolence et réduction de l’Intégrité de 1 à 2 niveaux pendant 15 jours.

Opium

L’opium est seulement toléré dans l’empire: ses effets sont dévastateurs sur les personnes qui en consomment régulièrement. Il induit sur le moment un effet soporifique puissant qui entraine dans des rêveries hallucinées dont il est très difficile de sortir. Les opiomanes sont des drogués dont le sevrage est douloureux, c’est pourquoi leur hygiène de vie se détériore rapidement, et leurs capacités de jugement diminuent durablement.

  • La conscience du personnage est projetée dans le Monde des Rêves. Il le voit sous sa forme vivante: c’est une sorte de fantasmagorie sans limite, où l’esprit vagabonde d’une envie à une autre en totale liberté.
  • La drogue limite la souffrance et augmente le plaisir, jusqu’à épuisement des substances chimiques naturellement disponibles dans le cerveau.
  • Des doses limitées et mêlées à d’autres herbes permettent de ne pas dormir trop vite et de profiter du moment. Le personnage est alors considéré comme aillant +2 en Présence et +1 en Conscience.
  • Le personnage gagne de 1 à 3 niveaux de Prestige temporairement sur les tests relevant de la conduite, pas sur sa zone d’influence.
  • Des prises répétées entrainent à la discrétion du Conteur un test d’Intégrité. A chaque échec, le personnage rajoute sur sa fiche un point de Corruption.
  • Descente: Le personnage reçoit un malus à ses jets d’Intégrité d’1 niveau, et gagne +2 à ses tentatives de séduction sociale pendant 15 jours. Un doute s’installe: le syndrome de l’imposteur. Chaque jour donne lieu à des tests d’Intégrité à des moments d’inactivité pouvant diminuer l’estime de soi du personnage.
Fumeur de Narguilé
Peinture orientale, fumeur de narguilé

One thought on “Effets des Drogues communes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :