La gestion de troupes

A la différence du combat d’escarmouche habituel dans les JDR, le combat de masse impose de comprendre les enjeux de la gestion de troupes, qui dépendent du système de simulation proposé.
Seigneurs des Arcanes JDR a particulièrement pensé aux stratèges qui souhaitent mettre en pratique les recommandation de base des principes applicables à des situations tactiques, en utilisant les PJ en renfort pour des effets dévastateurs.

La gestion des troupes sécables permet de proposer plusieurs types de confrontation: le journalier est la plus grande unité, il se divise sur le terrain en 4 groupes d’Hommes de Main (HdM) de trois PNJ, agissant d’une seule action, comme un seul homme: ils frappent ensemble et tombent ensemble.

Avec i2ds, nous allons résoudre un tour d’affrontement en combat de masse par un simple jet d’opposition des journaliers, terriblement meurtrier pour le camp qui perd cette phase.

En effet, à chaque passe, le camp perdant perd 1 Journalier engagé.

Gestion de Troupes JDR i2ds et SdArcanes
Avec un système de JDR adapté au combat de masse, il est possible de multiplier les options tactiques d’affrontement. i2ds propose Seigneurs des Arcanes, où la gestion de troupes sécables permet des affrontements réalistes à toutes les échelles, avec un système réaliste de simulation des confrontations mortelles.

Comment se résout la gestion de troupes?

Rappelons qu’un Journalier correspond à 4 Hommes de Main (HdM), soit 12 protagonistes individuels (qui ne peuvent être gérés qu’en tant que Journalier ou HdM, et non de façon unique).

Lors du combat de masse, le Seigneur peut intervenir entre deux tours de Troupes.
Enfin, n’oubliez pas que placer des Lieutenants sur vos Troupes permet d’augmenter leurs statistiques.

Règle

Le combat de masse se gère au tour par tour. Pour l’affrontement des troupes, on oppose Vaillance + Mêlée/Tir + Zèle + (nombre de journaliers mobilisés) à Vaillance + Mêlée/Tir + Loyauté + Défense.

Le score le plus élevé emporte la passe. On retire 1 journalier du combat par engagement.

Dégâts

Chaque attaque réussie tue automatiquement 1 journalier adverse.

Intervention du Seigneur

Le Seigneur a 5 tours pour anéantir 1 troupe, soit 4 groupes de 3 individus de la faction adverse (4HdM). Il ne peut être attaqué que par 1 HdM à la fois.

En cas de succès, il diminue de 1 la valeur de journaliers adverses, et le tour de troupes reprend ensuite. On peut donc dire que les seigneurs interviennent en interruption, intégrant leurs 5 tours de combat d’escarmouche entre deux tours de combat de masse.

Régénérer des journaliers

Pour reconstituer des troupes de journaliers, la règle habituelle du transfert de valeur de Ressources d’Emplacement s’applique à 1 pour 1.

combat monté de troupes

Guide de la stratégie militaire sur wikipédia

Recommandations

A partir d’une certaine échelle de bataille, il devient difficile de résoudre toutes les actions du terrain de manière tactique. Les Conteurs sont invités à tenir le rythme de la partie, et donc ont toute liberté, avec la bienveillance des joueurs, de privilégier les segments de bataille où sont engagés les seigneurs et leurs tribus, tout en réglant les autres engagements de manière plus scénarisée et narrative.

La gestion de troupe est un droit à la surprise

Néanmoins si les joueurs acceptent une vision plus wargame, Seigneurs des Arcanes offre la possibilité de régler l’affrontement sans connaitre à l’avance le résultat de la confrontation (ce qui est le cas d’une vision narrative). C’est l’avantage de disposer d’un mécanisme ludique simulant les aspects essentiels des affrontements comme dans les grands films et les séries TV.

La gestion de troupe est une opportunité de varier les expériences

De plus, grâce à la mécanique ici présentée, le Conteur comprend les enjeux et comment il peut jouer avec les différents types de situations en créant des modificateurs de circonstance (effet de surprise dans un embuscade, fatigue des troupes en mouvement dans le désert, renfort des murailles, limites de formation dues à l’engagement urbain ou en montagne…). Il augmentera ainsi son expertise des wargames dans les jeux vidéos par des éléments tactiques, ou retrouvera le plaisir des jeux de stratégie dans son JDR.