Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

Le Taromancien

Les Tarots sont une tradition divinatoire associée au commerce des secrets, illégal, bien entendu. Ils permettent de déceler des informations précieuses sur le passé trouble des personnes ciblées par le Taromancien. Il saura alors comment les manipuler plus aisément. Il connaîtra également les problématiques personnelles de la cible et saura par quel biais jouer d’influence auprès d’elle.

Ce commerçant est habitué aux ruses urbaines destinées à cacher son activité auprès des autorités impériales et choisit parfois de vivre dans les recoins les plus malfamés de l’empire pour plus de tranquillité : le Taggoth ou la Baktrée. Quoi qu’il en soit, il a besoin d’un paiement en nature pour exercer sa profession, pouvant aller d’une tête de bétail à une somptueuse demeure, en passant par un esclave ou une partie de plaisirs charnels.

Le Taromancien de Gandariah

Le Taromancien est un renégat, mais il a la possibilité de se racheter une conduite après quelques mésaventures. Il possède néanmoins un don convoité et, même s’il ne compte plus en faire usage, sa facilité à s’en servir sera pour lui une tentation éternelle. Il sait cependant qu’il s’exposera au regard de Shayatz.

Compétences : Hospitalités (M), Usages Citadins (M), Tromperie (M), Intuition (M), Calligraphie (M), Armes de Mêlée (C), Jurisprudence (C), Philosophie (C), Politique (C), Empathie (C)

Avantage du Taromancien : Corruption

=> Pour 1 pt de Grâce, il parvient à imposer le silence à une cible contre une modique somme (en drachmes).

Arcanes : Marbouthéen

Armes : Libre

Armure : Libre

Emplacement de la tribu requis : Caravane

Taromancienne en transe intuitive

%d blogueurs aiment cette page :