Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

Les Nashizes-Diplomates

Les Nashizes Polypalatiales et Nashizes Hyperpalatiales

Comme un roi ne peut se passer de diplomatie, un harem ne peut se passer d’un autre harem. Les nashizes polypalatiales sont chargées des jumelages entre plusieurs cités qui font du commerce de manière durable. Lorsqu’un raïs veut s’attacher les faveurs d’une ville lointaine avec laquelle il entretient de bons rapports commericiaux et dont il attend des denrées, il ne peut pas l’offrir à l’autre palais, car une nashize est attachée à vie à ceux qui l’ont ainsi émancipée. Elle continue donc son rôle auprès du raïs mais elle l’étend à un autre raïs et aux accords qui les lient.

Ainsi les transferts de nashizes marquent des accords commerciaux fraternels et durables entre des cités reliées par des caravanes et des voies maritimes. Ceci bien entendu dans la mesure ou elles seront traitées en tant que nashizes, c’est à dire libres de leurs unions et seules décisionnaires de leur mari après Sayumor.

Les Nashizes Hyperpalatiales quant à elles sont le plus haut rang d’une nashize. Elles occupent un rôle fédéral: elles sont en charge non plus de la diplomatie mais de l’unité même de l’empire. En quelques sorte elles sont les garantes de la durabilité de l’unité du territoire entier de l’empire, de ces cités et de ses cours. La plupart des rares nashizes hyperpalatiales finissent rapidement soit vizir du palais, soit nashizes-diplomates attitrées du harem d’Izkandaraï.

Mais comme celles-ci ne peuvent plus en référer à la capitale impériale déchue, les nashizes hyperpalatiales ont migré ou tentent l’impossible pour rattacher Yakal Khagan à la cause de l’empire, ne pouvant plus vraiment exercer à l’extérieur du harem d’Izkandaraï. Les temps ne sont pas propices à constituer de nouvelles Nashizes Hyperpalatiales, car leur agrégation dépendait du shahenshah lui-même. En l’absence du Roi des rois, il n’y a pas de souverain habilité à reconstituer ce corps diplomatique d’élite.

%d blogueurs aiment cette page :