Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

Les Partis

Les Partis occultes des arcanes

Les arcanes disposent de partis où se côtoient les membres des diverses confréries en fonction d’une vision qu’ils partagent sur leur rôle en tant qu’arcanistes.

– Les Fidélistes

Les Fidélistes sont engagés sur la voie de leur arcanes tant en terme d’observance rigoureuse que dans la perspective de revivifier sans cesse le sens de leurs pratiques. Le sens de cet engagement est de nourrir la structure de l’Arcane et de valoriser les confrères en manque d’originalité, car ils peuvent être d’excellents transmetteurs et des adeptes vaillants et accomplis. Ils sont souvent plus à cheval que les autres sur ce qui fait l’esprit par lequel Aramidras a voulu aider l’humanité à se transcender pour se rapprocher de sa dimension divine. Ils sont le relai des kalandars dans les Arcanes.

L’assemblée inter-arcanique des Fidélistes est l’occasion de réitérer des chefs d’oeuvres clefs de l’initiation aux Essences et à l’Eydolun.

– Les Innovateurs

Les Innovateurs pensent que les Arcanes ne doivent jamais faire de sur-place et qu’il est essentiel de tenir une progression des acquis de la science secrète des Puissances. Ainsi, ils ont à coeur de chercher de nouvelles applications de leurs Sphères. Ils essayent toujours et encore à transcender les frontières quelque peu “sorcières” pour devenir d’authentiques mages de la Grâce.
Ils ont coutume d’appeler Habitus les sorts de magie, et visent à développer leurs capacités acquises dans de nouvelles formes, en faisant progressivement dériver, combiner et doser les sorts dont ils disposent. Sans cette pratique, les chiméristes auraient été bien limités! Bien entendu, ces derniers peuvent rejoindre un autre Parti sans renoncer à la combinaison des effets.

Le coup en Grâce est toujours plus important, jusqu’à ce que leur Eydolun ait définitivement acquis la maîtrise de leur création.

– Les Symbolistes

Les symbolistes estiment qu’il est primordial de comprendre les formes de la Grâce pour saisir l’esprit du cosmos, et atteindre à la transmutation des Essences. Ce sont des philosophes de l’Essence qui emploient la poésie pour communiquer leur appréciation de l’expérience intérieure des phénomènes contrôlés et incontrôlés, dans le but de parfaire leurs outils spirituels et leur justesse dans les perspectives de la situation.

– Les Mécanistes

Les Mécanistes sont les plus terre à terre des arcanistes. Pour eux, la pratique de l’Arcane consiste surtout dans l’usage que l’on fait de la divinité naturelle omniprésente, ce qui relève d’un art intégral qu’ils nomme la Teknès. Ils l’envisagent comme le code mathématique de l’univers.
Cela rend au début leurs résultats plus chaotiques, mais ils sont capables d’anticiper les résultats en s’appuyant sur les autres Partis. Ainsi, ils deviennent de redoutables maîtres de précision dans leurs équations, et peuvent faire bénéficier de leur sens de l’anticipation aux autres Partis en récompense de cette coopération.

– Les Thanatonautes

Les Thanatonautes ont pris la Corruption pour destrier. Ils assument son usage dans le but de se dépasser et de revenir des affres qu’elle amène. Ce sont des survivants et de vaillants arpenteurs du monde obscur, des sentinelles dans l’Ombre.
Si ce chemin en fait succomber plus d’un, il est nécessaire à l’apprentissage des voies qui permettent de protéger l’Eydolun de la Corruption, car il s’agit d’une extension décisive de la connaissance des Essences.

Alchimstes de partis occultes symbolistes et fidélistes
%d blogueurs aiment cette page :