Les Rémissionnants

A Dar-ash-Shams, un Avertisseur s’est marqué par le rejet du culte du soleil et l’affirmation d’un Dieu unique. Il se nomme Ycah.

Ycah se prononça, avant la trahison du padiraïs Urzil et la conquête moghûle, pour Le Dieu, créateur des univers. “Il existe une infinité de mondes, et tous furent créés par Le Dieu, mais les hommes n’en furent pas encore avertis car ce monde a été l’obsession du diable.”

Ycah entend par diable un djinn orgueilleux, et lorsqu’on l’interroge sur la création des djinns, il se contente de dire “Je n’ai pas été informé à ce sujet. Je tiens seulement à vous dire qu’ils sont fourbes, ne vous fiez pas à eux, et certes, ce que vous adorez n’est pas le Très-Haut.”

Les habitants furent curieux et lui demandèrent: “A quoi ressemble ton Dieu?” Il répondit: “Il est pour les véridiques comme ceux-ci supposent qu’Il est, Il a toutes les qualités, elles ont été créées par Lui et il en dispose absolument.”

Ces paroles le menèrent devant le raïs de Dar-ash-Shams, inquiet qu’il ne fasse des émules et détourne les habitants du culte de Shamash. Comme il re fusait même de reconnaitre les Askyas, il l’interrogea sur Eloah. Ycah répondit “Nous n’avons pas d’étincelle divine à notre disposition. L’Eydolûn est né des insufflations du diable. Nous sommes des créatures, et Le Dieu est le Créateur.” Le raïs Assorbinabil lui demanda alors un miracle pour prouver son dieu. Ycah répondit que son Dieu n’obéissait pas aux hommes et qu’il ne faisait pas pour eux de magie. Alors Assorbinabil l’enferma dans une fosse aux lions pour le punir et le ramener à sa vérité, celle des gandari.

Lorsque les malheurs tombèrent sur la Baktrée, quelques étudiants qui avaient écouté Ycah se liguèrent pour le sortir discrètement de la fosse. Ils l’emmenèrent en pleine campagne, et réclamèrent l’enseignement.

De village en village, ils colportent désormais la loi du Dieu:

  • aucun culte sinon celui du Dieu
  • interdit de manger du porc ou des animaux de monte
  • interdit de représenter les créatures animées
  • interdits de l’alcool et des jeux d’argent
  • interdit de porter de la soie pour tous, ni de l’or pour les hommes
  • interdit de pratiquer l’usure des biens
  • interdit de fréquenter les harems publics des cités impériales
  • interdit de la prostitution
  • Interdiction de prendre une femme pour seigneur
  • Obligation de la prière
  • Obligation de l’Aumône
  • Obligation de la piété filiale

Le culte se propage dans les campagnes de Baktrée, car la population voit dans les malheurs qui leurs sont arrivés le signe de leur erreur.

On raconte que la magie n’a pas d’effets sur Ycah, et qu’il aide ceux qui le veulent à trouver une foi suffisante pour s’en protéger.

Il annonce qu’un jour, un homme du Dieu viendra apporter les vérités aux humains, et qu’il les aidera à gagner les cieux, écartant les mensonges et dévoilant les choses vraies. “D’où lui viendra la vérité?” Ycah répond: “Il existe aux cieux un Livre qui contient toutes les choses des univers, Le Dieu permet qui Il veut d’y lire et interdit à tout autre d’y accéder, et Il peut stimuler les hommes à leurs destinées par le rêve”.

En quête de pardon et de discipline, ils sont appelés les Rémissionnants. Ils comptent les missionnaires (nomades), et les fidèles (sédentaires).