Le Jeu de rôles de fantasy orientale/clockpunk

L’Invocatrice kahina

Les Vestales du Destin sont membres d’un ordre remontant à la nuit des temps. Rares en sont les élues parmi les kahini qui courent le monde, mais le don est, quant à lui, plus répandu qu’on ne le croit.

Le pouvoir des kahini leur permet de voir les anges (et pas uniquement les malakim qu’elles sont les seules à reconnaître à coup sûr), d’entendre les zéphyrs et de commander aux djinns (les génies éthérés). C’est ce que l’on appelle les Exorcismes.

Elles développent un assortiment de rituels destinés à éveiller leurs pouvoirs comme l’acupuncture, l’inhalation de substances faiblement toxiques, ou encore la danse et le chant. Cependant, certaines exploitent la Transe du Feu, pour invoquer des efrits, ou les sacrifices, pour en appeler aux ghûls.

Une fois en présence de l’esprit, elles peuvent communiquer avec lui et, s’il s’agit d’un djinn, en soutirer des faveurs qui ne sont pas forcement malhonnêtes, souvent contre un service occulte ultérieur, mais qui peuvent aussi être obtenues gratuitement, par l’intimidation, dans le meilleur des cas.

Les Vestales du Destin savent, en outre, tracer les Mandalas du Destin, ces motifs de sable ou de tissu qui maintiennent le sort des vivants, bon ou mauvais, et permettent de changer la destinée individuelle ou collective. Elles vivent souvent recluses dans le sanctuaire de Bardahût, entre Juhubba et Haqsoum, et personne n’a le droit de les y visiter. Bien évidemment, la plupart des kahini ne sont pas des Vestales, et parcourent le monde entier.

Une kahina doit veiller à sa virginité pour ne pas voir son pouvoir altéré et risquer de perdre le contrôle avec les djinns malfaisants. C’est du moins ce que l’on raconte, personne n’a vérifié leurs dires par crainte des conséquences…

Compétences : Soins & Nutrition (M),  Hospitalités (M), Mysticisme (M), Empathie (M), Transe (M), Hospitalités (C), Tromperie (C), Poésie (C), Légendes (C), Vigilance (C)

Avantage de l’Invocatrice : Allégeance du Bardô

=> L’Invocatrice kahina peut sceller l’allégeance d’une créature magique avec le dive de son choix pour 1 pt de Grâce. Elle en tirera une certaine autorité sur la créature.

Arcanes : Djissoïenne

Armes : Libre

Armure : Libre

Emplacement de la tribu requis : Temple privatif

invocatrice
Invocatrice et son ifrit danseur
%d blogueurs aiment cette page :