Pelaboria

Composé pour l’essentiel des îles d’Yslar, Falkine, Zenakine et Xoldhoba. Pelaboria est intensément urbanisé, et constitué de petits sultanats en compétition permanente dans la production agricole, la pèche, la broderie, l’ingénierie, l’artillerie et la piraterie. On y compte de grands esprits et des villes florissantes. Parmi elles, Akazam est l’Île-Cité des Forgerons Alchimistes, détenteurs du secret de fabrication des armes sacrées en acier lunaire. Au sud de l’archipel, sur la côte nord-ouest du continent gandari se situe l’émirat de Mazighân.

Le Chevalier des Mers (Skaladrîn) Pelaboria est une puissance maritime. Ses états se font concurrence et sont souvent contraints de faire appel à des corsaires pour protéger leurs intérêts de la piraterie. A tel point que la cité d’Encarthe, située sur une côte exposée, a créé la Forteresse des Chevaliers des Mers sur un îlot proche. Cet ordre est rapidement devenu redoutable et a obtenu le titre de corporation. De fait, les Chevaliers des Mers sont des artisans de la guerre navale. En maîtrisant leur formation, Encarthe s’est garanti la paix et la sécurité dans l’archipel de Pelaboria. Pourtant, le nombre croissant d’apprentis est rapidement devenu un problème. En l’absence de conflits, l’ordre atteint la démesure. En conséquence, Encarthe a décrété que les Chevaliers des Mers pouvaient faire œuvre de mercenariat auprès des têtes couronnées, y compris celles des émirats de l’Empire. C’est un moyen comme un autre de relancer l’activité militaire. Tout cela fait que de nombreux chevaliers des mers voguent tout autour de Gandariah, au service des uns et des autres, et, parfois, agissent dans leurs seuls intérêts, échappant au contrôle de l’ordre. Néanmoins, c’est la Confrérie Skaladrîn qui contrôle la corporation, et les Chevaliers des Mers sont donc liés par un serment de fidélité.

Les cités

  • Rozace : ville où des canaux relient des passerelles flottantes supportant de larges palais de bois de santal.
    • Sultan : Ernando Gabardi, paisible négociant, maître d’une guilde de princes marchands. Vertus : Chevalerie, Hospitalité, Gloire.
  • Delys : bâtie sur flanc de ravin et cerné de chutes d’eaux. Faite de granit, Elle surplombe une vallée fertile. Spécialité dans la doctrine de science politique.
    • Sultan : Luis Gwidono, patricien du régime républicain, président de la commune. Vertus : Chevalerie, Persévérance, Loyauté
  • Encarthe : forteresse au triple mur d’enceinte assortie d’un donjon à trois degrés, repère de la famille Luxinani, vénérant Saint Oghmus.
    • Sultan : Padre Payeldo, évêque de guerre. Vertus : Honneur, Observance,  et un fort penchant pour l’Hospitalité dans son sens martial de protection.
  • Balanque : la ville des Rosamundi, grouille d’artistes de rue entourant le palais spirituel pelaborien de Deneax.
    • Sultan : Conorado Distelli, mécène et faux dévot axé sur la réputation et le mensonge. Vertus : Prestige (fausse Chevalerie) Gloire et des rudiments de Sacralité
  • Eleutherpe est une ville bourgeoise dont le centre névralgique est l’Arkhadème, une université d’élite. Cité des Libertés.
    • Sultan : le Triumvirat élu au suffrage censitaire. 
    • Diegelesto D’Amdrebal : Vertus : Honneur, Persévérance, Loyauté
    • Tierno Vereni : Vertus : Chevalerie, Gloire, Persévérance
    • Lixiano Rega : Vertus : Prestige, Persévérance, Observance
  • Toldothe son immense chantier est à ciel ouvert. Ses armateurs y sont réputés, ateliers, forges et carrières.
    • Sultan : Fulgus Arxatura, homme rude, commandeur des guildes locales (ville organisée en guildes siégeantes) Vertus : Honneur, Loyauté, Observance
  • Alhombre… est un immenses palais, ambassade de Toutes les cours pelaboriennes et résidence de villégiature des Grands négociants.
    • Sultan : Enrique Boljini, Sourire glacial, valeur de Prestige et Vertus d’Hospitalité teinté de Gloire. Se veut le sultan des sultans, le dépositaire de la parole de l’archipel dans le monde de l’administration impériale. Homme fin qui se départi habilement de son manque de puissance militaire par son sens de la joute oratoire, et de la manœuvre politicienne.
  • Akazame :
    • Sultan : Azimès est un opiomane (Mudjuj d’apparence humaine). Vertus : Honneur et Prestige en équilibre, Gloire et Sacralité (kshayatrim).